Enfant et chat
Enfant Animal Nature, prévention de la violenceSensibiliser au respect humain et animal
Enfants


Comment devenir responsable de ses actes pour ne pas faire souffrir une personne ou un animal ?

L'EDITO de la présidente-fondatrice



Au XXIème siècle, en France, la violence au quotidien est-elle encore une fatalité à l’école et dans notre société héritière depuis 1789 de la déclaration des droits de l’homme?

Les lois existent pour nous protéger. Les sanctions contre les contrevenants sont souvent appliquées mais la souffrance des victimes continue.

Les enfants sont les acteurs de demain. C’est par eux que passera l’évolution vers une société moins violente.

Apprenons aux enfants à réfléchir, à dialoguer hors d’une gestion de conflit pour qu’ils réagissent en êtres humains responsables et bienveillants.

Apprenons aux enfants, agressés comme agresseurs, que la violence n’est pas banale.

Proposons aux enfants une forme de communication différente de celle basée sur le jugement d’autrui, sur la compétition en leur proposant l’empathie, cette faculté à s’identifier aux autres, à ressentir leurs émotions afin d’éviter de faire souffrir.

Il existe un lien entre la cruauté faite aux animaux et la violence exercée sur les humains, reconnu scientifiquement par des études européennes et américaines. L’enfant a une empathie naturelle envers l’animal. C’est pourquoi nous avons choisi de créer un programme pédagogique basé sur l’empathie que les enfants ressentent pour les animaux afin de la déclencher et de la renforcer entre enfants.

Cette méthode permet de sensibiliser à la fois au respect humain et au respect animal. Le volet Nature du triptyque Enfant-Animal-Nature prévention de la violence a été réalisé grâce à la Fondation Nature et Découvertes et au partenariat scientifique de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO). Les enfants pourront être sensibilisés au respect de l’autre qu’il appartienne au monde humain, animal ou végétal.

Je souhaite vous faire partager ces paroles d’enfants recueillies après les animations. Donnons à d’autres enfants la chance de cette réflexion et de ce déclic.

« Certains actes peuvent nous paraître amusants alors qu’ils sont très dangereux. "_ « Il faut respecter la vie, qu’elle soit humaine ou animale. » _ « Il ne faut pas faire de mal pour le plaisir de s’amuser. »_« Le chat ne retombe pas toujours sur ses pattes. » « La certitude que les animaux souffrent comme nous. »_« Si on voit un animal ou un enfant maltraité, il faut lui venir en aide. »_« Les petites bêtises peuvent avoir de lourdes conséquences »_« Il ne faut pas faire de mal à quelqu’un car on n’aimerait pas être à sa place. »_« Parfois les amis ne sont pas de vrais amis »_« Mon avis c’est que l’intervention sert à la sécurité de tous. Cela arrêterait (peut-être) la violence et ferait le respect. « Il faut éprouver de l’empathie j’ai appris ce mot. »_« Il y a autre chose que nous pouvons faire au lieu de nous flanquer des coups de pied : essayer d’avoir confiance en nous et maîtriser nos émotions. »_« ça m’a ouvert les yeux ! »

Marie-Christine Charmier